Les fermiers de Loué le bon goût de la liberté

Les Fermiers de
Loué ont soixante
ans d'histoire

Produire le poulet préféré des Français tout en respectant la nature et les animaux, sans un centime de subvention au développement : l’aventure des Fermiers de Loué est peu commune. Il nous paraît important de vous la raconter.

60 ans pour construire un modèle économique unique

Soucieux de la qualité des volailles,
les Fermiers de Loué ont aussi
le souci de l’efficacité.

À Loué, pas de « hors-sol », les élevages sont installés sur des fermes familiales le plus souvent de type polyculture-élevage. Les céréales cultivées procurent non seulement le grain mais également la paille servant de litière aux volailles. Ils ont mis en place un modèle économique unique dans ce secteur et sont les seuls à maîtriser tout le cycle de production de leurs volailles.
La sélection génétique des poulets est réalisée par la SASSO, filiale des Fermiers de Loué. Les poussins naissent à Loué dans le couvoir SAFEL appartenant aux Fermiers de Loué.
L’alimentation des volailles est fabriquée par ALIFEL - Les Moulins de Loué avec des céréales produites localement et en grande partie par les éleveurs eux-mêmes.
Centre d’abattage du groupe LDC, à qui les Fermiers de Loué ont confié l’abattage de leurs volailles, le CAVOL est entièrement dédié aux volailles de Loué.
Ce modèle économique est le même pour la production des œufs de Loué. Filiale des Fermiers de Loué, l'entreprise LOEUF, centre de conditionnement, traite la totalité des œufs de Loué. Ainsi, rassemblés dans une coopérative agricole, les Fermiers de Loué ont intégré tous les métiers, hormis l’élevage qui se fait toujours dans des exploitations familiales autonomes et l’abattage confié à LDC, un partenaire historique.
Fait unique, l’une des plus prestigieuses « signatures » agroalimentaires françaises demeure toujours la propriété de ses producteurs : la « marque » Loué appartient aux Fermiers de Loué.

« Je vois quatre éléments forts qui sont autant de clés de succès : une organisation rigoureuse ; une relation producteur-abatteur-distributeur équilibrée ; des investissements permanents dans la filière ; une communication sincère vers le consommateur »Yves de la Fouchardière, directeur des Fermiers de Loué.

Les chiffres clés

  • 1 050éleveurs
  • 1 000 000d'arbres plantés
  • 28 millionsde volailles,soit 3 %
    de la production nationale.
  • 25 millionsde boîtes d’œufs,soit 1 %
    de la production nationale.
  • 27 000 hade cultures destinées
    à l’alimentation des volailles
  • 9 000 hade parcours réservés aux volailles.
  • 1 800 kmde haies replantées.
  • 25 000contrôles internes
    et externes par an.
  • 350 tonnesde coquilles d’huîtres
    données aux poules pour
    favoriser la solidité de la coquille.
  • 20extraits de plantes et
    huiles essentielles
    pour
    nourrir ou soigner les volailles.
  • 40 000 m2de panneaux solaires installés
  • 6 éoliennes