Les fermiers de Loué le bon goût de la liberté

Les Fermiers de
Loué ont soixante
ans d'histoire

Produire le poulet préféré des Français tout en respectant la nature et les animaux, sans un centime de subvention au développement : l’aventure des Fermiers de Loué est peu commune. Il nous paraît important de vous la raconter.

60 ans de respect des animaux

« Élevés en liberté »
n’est pas un slogan publicitaire

...mais une mention valorisante dûment réglementée. Les poulets de Loué disposent de parcours illimités, composés de prairies, de haies et d’arbres, abris naturels recherchés par les volailles craignant le soleil de l’été et les pluies de l’automne. Ces parcours sont entretenus selon les préceptes de l’agriculture biologique.
Ni stress, ni confinement, les poulaillers sont spacieux et ouverts toute la journée.
Les volailles se nourrissent librement de grains entiers et disposent même de grit, ces petits cailloux qui les aident à broyer les céréales.

Opposés aux traitements systématiques, les Fermiers de Loué ont été les premiers à recourir largement aux médecines douces : phytothérapie et homéopathie stimulent les défenses naturelles des volailles.
Les Fermiers de Loué disposent d’un conservatoire de races anciennes et de souches de volailles. Il en conserve sans doute plus que l’ensemble de la sélection avicole mondiale ! À ce titre, les Fermiers de Loué apportent une vraie contribution à la sauvegarde de la biodiversité.

histoire

« Ouvrir les trappes tous les jours et voir courir mes poulets est une vraie fierté d’éleveur. »Pierre Delaune,
éleveur de Loué depuis 1988.

« Depuis toujours, je considère l’utilisation d’antibiotiques comme un échec, c’est pourquoi je privilégie toutes les méthodes de soin alternatives. »Martine Cottin, docteur vétérinaire des Fermiers de Loué.

Les chiffres clés

  • 1 050éleveurs
  • 1 000 000d'arbres plantés
  • 28 millionsde volailles,soit 3 %
    de la production nationale.
  • 25 millionsde boîtes d’œufs,soit 1 %
    de la production nationale.
  • 27 000 hade cultures destinées
    à l’alimentation des volailles
  • 9 000 hade parcours réservés aux volailles.
  • 1 800 kmde haies replantées.
  • 25 000contrôles internes
    et externes par an.
  • 350 tonnesde coquilles d’huîtres
    données aux poules pour
    favoriser la solidité de la coquille.
  • 20extraits de plantes et
    huiles essentielles
    pour
    nourrir ou soigner les volailles.
  • 40 000 m2de panneaux solaires installés
  • 6 éoliennes